Les fils conducteurs :

 

- L'impôt sur le revenu  devrait être individuel. L'Etat n'a pas à intervenir dans la vie privée des adultes. C'est ce qu'il advient par exemple avec le quotient familial. Ce quotient permet une remise d'impôt aux couples dont les membres ont des revenus différents. Ce quotient permet aussi une remise d'impôt pour les enfants, remise d'autant plus importante que les parents sont plus fortunés. Bien sur la collectivité doit prendre en charge les enfants mais surement pas en donnant davantage aux plus fortunés.

 

Les revenus d'un individu ne doivent pas être traités de la même façon suivant qu'ils ont pour origine

- Le travail

- Les revenus locatifs

- Les revenus du capital (actions, dividendes, "plus values" .... )

- Les revenus spéculatifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

à suivre