Nous avons un besoin urgent d’analyses sociales débouchant sur des propositions concrètes.

Pour ce faire il est souhaitable de garder à l’esprit quelques « lignes directrices » nécessaires à la solidité des analyses.

La liste ne doit pas être trop longue.

Ce qui suit n'est pas limitatif et chaque domaine doit être illustré.(si vous vous sentez motivé, ici ou ailleurs dans le site n'hésitez pas à me contacter)

 

1 - Une approche globale

2 – Rechercher les réalités sous jacentes

3 – Intégrer le concept de frontière floue

4 – Les mots et les concepts

5 – Expliciter les divisions fondamentales pour mieux travailler sur ce qui réunit

 

Sur un plan général la difficulté de compréhension relève de 3 domaines :

- Difficulté due à l'abstraction : c'est le cas en mathématique, physique.

- Difficulté due à la multiplicité des interactions : c'est le cas général. Tous les "objets d'études" font intervenir une multitude d'interactions. Pour "un objet d'étude" donné on s'efforce de réduire le plus possible le nombre d'interactions mais plus on réduit ce  nombre plus l'étude est simple mais plus on s'éloigne de la réalité.

- Difficulté due à notre "humanité" : il est souvent plus confortable de ne pas "chercher à comprendre" , de ne pas avoir envie de comprendre car alors il faut peut être changer une façon de faire, de vivre.

 

On trouvera aussi de très bons fils conducteur ici

http://www.toupie.org/Biais/index.html