De l'intérêt des Assemblées Citoyennes


Pour concrétiser un petit scénario :  


Je pense que, dans l'esprit de produire et consommer local, il serait nécessaire que les municipalités, et communautés de communes créent autour des agglomérations des zones de maraichage bio misent à disposition, gratuitement et sur le long terme, (30, 40 ou 5o ans) avec comme contrepartie prioritaire l'approvisionnement des écoles, hôpitaux, maisons de retraites.

Ces zones devraient s'intégrer dans l'aménagement du voisinage avec les lieux de "loisir" des chemins et pistes cyclables permettant de faire le lien avec l'ensemble de la population. 

On peut imaginer toute sorte d'accès à ces productions  
- ramassage direct par l'acheteur      
- achat direct local des produits au producteur     
- coopératives locales de vente
- Obligation aux "grandes surfaces" de mettre à disposition une surface minimale de vente, à l'intérieur de la "grande surface" ayant une gestion entièrement indépendante, sous la seule responsabilité des producteurs locaux. ( Ça parait une atteinte à la "liberté" des pauvres Carrefour, Casino, Leclerc, Super U, Intermarché et Cie, mais c'est exactement ce qu'ont fait les capitalistes avec les Télécom qui ont étés obligés de laisser installer les équipements de leur "concurrents" dans leur propres locaux et obligés de leur laisser l'accès des liaisons jusque chez les particuliers. On ne peut pas faire MOINS que les capitalistes !... ) 

J'ai fortement le désir de défendre ces propositions.       

Croyez-vous que j'irai les défendre devant un conseil municipal actuel ? NON !    


Pourquoi ? : parce que dans de tels conseils la question qui serait sous-jacente serait de savoir qui se cache la dessous quel parti quel groupe, sous le contrôle de qui etc.   etc.    et le problème posé viendrait loin derrière.     

Par contre devant une assemblée tirée au sort, dont les membres n'attendent rien d'une éventuelle réélection, ne sont pas comptables devant un parti , alors Là, oui je suis prêt a défendre ces propositions avec acharnement. Je sais que si je persuade la majorité de cette assemblé, elle aura les moyens matériels de monter un dossier de le populariser dans la population par le journal communal auquel elle a accès à égalité avec l'assemblée délibérative. Je sais qu'elle pourra imposer le débat car ayant le pouvoir de fixer l'ordre du jour. Et pourra largement populariser les débats.      

Voilà c'est une simple illustration