Fils conducteurs..

 

Les  pics - "pic pétrolier" , "pic gaz naturel", "pic charbon" - n'existent pas.

 

L'idée même de pic pétrolier (ou gazier, ou charbonnier ) est un non sens grave.

 

Elle induit l'idée de la nécessité d'un diminution de nos consommations par la crainte du manque.

(Pour faire plus intellectuel certain vont parler d'énergie et résilience ... )

 

Le problème n'est pas un "risque" de manque d'énergies fossiles carbonées mais plutôt un risque bien réel de leur consommation.

 

Dire qu'il existe des pics pour les énergies fossiles est vrai si et seulement si nous sommes déterminer à ne tenir aucun compte du changement climatique déjà perceptible (et ce n'est que le tout début) induit par leur utilisation.

 

 

Ceci n'est qu'une petite introduction.

Je travaille la dessus et, là comme ailleurs une aide serait la bienvenue...




Retour à réchauffement climatique