Le Capital version Borschardt .doc
Document Microsoft Word 1.4 MB

Pour comprendre "Le capital" nul besoin d'exégète.

 

Laissons aux religieux et aux "curés staliniens" leur prétention à nous expliquer comment nous devons comprendre les "textes sacrés".    

Julien Borschardt dans son édition populaire du Capital nous donne un montage des textes de Marx.


Marx a travaillé plus de 20 sur "Le Capital"

Comme le dit Borschardt dans ses préfaces :

"IL n'a définitivement rédigé que le premier volume du Capital, paru en 1867. Les deux autres tomes n'ont été publiés qu'après sa mort, par son ami Friedrich Engels. Or, ces deux derniers volumes étaient loin d'être prêts pour l'impression, de sorte qu'Engels a souvent inséré dans le texte les esquisses où Marx jetait, une première fois, ses idées sur le papier. Il en résulte d'innombrables répétitions. Le lecteur non prévenu -- et le profane ne saurait l'être -- voit avec surprise la même pensée reparaître sans cesse, sous de nombreux termes, dix fois, quinze fois et davantage encore, sans qu'il en perçoive la raison."

….et encore

"Il ne s'agit pas, bien entendu, de populariser la doctrine de Marx, de procéder à l'une de ces vulgarisations qui consistent à ce qu'un autre expose librement, en essayant de le rendre compréhensible, ce que Marx lui-même enseigne. De tels travaux existent en suffisance. (Souvent, d'ailleurs, ils souffrent du fait que leur auteur n'a lui-même lu que le premier volume, ne considérant pas les deux autres comme essentiels.) Mais il s'agit au contraire de laisser Marx parler lui-même, de présenter son propre ouvrage, ses propres paroles, de manière à ce que tout le monde, avec un peu de temps et de peine, soit en mesure de les comprendre."

Le seul conseil que je peux donner, c'est de faire l'effort de lire les préfaces de Julien Borschardt, et s'il vous a donné l'envie d'aller plus loin, n'hésitez pas à vous plonger dans son "montage" de ce qui est et reste le "film" de Karl Marx.     
Vous constaterez ensuite par vous-même que vous n'aurez pas de difficulté avec la version "officielle" des "Éditions sociales" .     

Bien sur que le Capitalisme a "progressé" depuis Marx et Engels, mais il n'en demeure pas moins, que ces deux là ont posés des fondements solides pour comprendre et changer le monde où nous vivons.       




 

Le Capital - version Borchardt
" Celui qui veut lire Le Capital se heurte à une foule de difficultés. Oui, on peut le dire, pour le profane il est absolument illisible. Or la plupart des hommes sont nécessairement des profanes.
......Encore quelques mots sur la façon dont j'ai cherché à remplir la tâche que je m'étais donnée. Je devais m'efforcer de laisser autant que possible intactes les propres paroles de Marx et de borner mon activité à un travail d'omission et de regroupement. Comme on l'a déjà lu plus haut, la difficulté de l’œuvre de Marx réside, pour une très grande part, dans le fait que, pour en saisir convenablement une des parties, il faudrait, en réalité, connaître déjà toutes les autres. Il n'y aurait guère d'exagération à affirmer que les premiers chapitres doivent faire au profane qui, pour la première fois, se risque à leur lecture, l'impression d'être écrits en chinois.
Le Capital version Borschardt .doc
Document Microsoft Word 1.4 MB